Soumettre un article

Que dois-je savoir avant de commencer à écrire?

Pour vous familiariser avec notre style et les types d’articles que nous publions, veuillez consulter notre revue et lire attentivement les lignes directrices suivantes. Veuillez noter que nous n’acceptons plus les soumissions d’articles de recherche aux fins d’évaluation par les pairs.

Quels types d’articles publiez-vous?

Nous cherchons des textes qui proposent des renseignements nouveaux et pratiques et qui donnent des aperçus pouvant aider les infirmières et les infirmiers dans leur travail, quel qu’en soit le contexte. Nous ne publions pas de dissertations, d’analyses de la littérature, de poèmes, de notices nécrologiques ou de comptes rendus de livres. Nous ne publions pas non plus de manuscrits déjà publiés, sur papier ou en ligne, ou actuellement susceptibles d’être publiés ailleurs.

Pratiques prometteuses. Au moyen d’une perspective à la première personne (je/nous) et d’un style narratif, décrivez un programme ou un projet innovateur qui améliore les soins aux patients ou la qualité de votre milieu de travail. Les textes ne doivent ni dépasser 1 400 mots ni compter plus de 3 références ou plus de 3 auteurs. Au moins un des auteurs doit être une infirmière ou un infirmier autorisé au Canada. Veuillez préparer votre texte en suivant ce modèle.

Réflexion. Relatez une expérience personnelle ou professionnelle en vous concentrant sur les leçons que vous en avez tirées et sur vos prises de conscience. Ces textes sont rédigés à la première personne par un seul auteur et ne doivent pas dépasser 1 000 mots. Aucune référence ne sera acceptée. L’auteur doit être inscrit à un programme de formation en sciences infirmières ou être une infirmière ou un infirmier canadien.

Commentaire. Désirez-vous soulever un enjeu important qui mènera à des discussions avec vos collègues? Cherchez-vous une tribune où vous exprimer? Nous sollicitons des commentaires rédigés par des auteurs uniques sur des questions d’actualité touchant les divers aspects des soins infirmiers au Canada. Assurez-vous que votre point de vue soit clair et que votre texte soit rédigé sur le ton d’une conversation. Les textes ne doivent pas dépasser 650 mots, et aucune référence ne sera acceptée. L’auteur doit être une infirmière ou un infirmier autorisé au Canada.

Références, photos, tableaux ou chiffres

Les références offrent aux lecteurs les ressources dont ils ont besoin pour approfondir une question. Pour être utiles, elles doivent être complètes, à jour et provenir d’une source primaire. Le style d’infirmière canadienne suit celui de l’APA (American Psychological Association). Les références doivent être citées dans le texte selon un système de citation auteur-date et apparaître à la fin en ordre alphabétique dans une section distincte consacrée aux références. Le recours aux notes de bas de page et de fin de texte ne sera pas accepté.

Nous vous encourageons à joindre à votre manuscrit des photos numériques de haute résolution. À 100 % de leur grandeur finale, les images doivent être d’au moins 300 ppp. Vous devez accorder le crédit au photographe et obtenir, au préalable, l’autorisation de toutes les personnes identifiables dans vos photos d’utiliser celles-ci. Veuillez fournir les renseignements nécessaires à la légende, y compris les noms et le contexte.

Limitez le nombre de tableaux et de figures à trois tout au plus. S’ils proviennent d’une autre source, vous devez obtenir d’avance la permission de les reproduire et joindre l’autorisation écrite à votre texte.

Infirmière canadienne se réserve le droit de prendre la décision finale sur tous les éléments graphiques et les renseignements destinés à la légende.

Comment vous faire parvenir mon manuscrit?

Faites parvenir votre manuscrit par courriel à redacteur@infirmiere-canadienne.com. Veuillez y joindre une lettre d’accompagnement où apparaissent les renseignements nécessaires pour communiquer avec l’auteur signataire de la lettre et une notice biographique d’une phrase (titres, emploi actuel et lieu de travail) pour chaque auteur. Veuillez en outre préciser à quelle section est destiné l’article.

Sachez que toute correspondance sera effectuée par courriel, et exclusivement avec l’auteur signataire de la lettre d’accompagnement.

Maintenant que j’ai soumis mon manuscrit, quelles sont les prochaines étapes?

Nous accusons réception des manuscrits dès qu’ils arrivent. À la suite d’une étude interne, nous pourrons accepter le manuscrit, le rejeter, demander qu’il soit révisé ou, le cas échéant, le soumettre pour évaluation externe. Nous essayons d’aviser les auteurs de notre décision dans les six semaines. Toutefois, ce délai peut varier selon le nombre de textes reçus.

Si votre manuscrit est accepté, il sera révisé avant d’être publié. Les réviseurs s’assurent que les idées des auteurs sont présentées de la façon la plus lisible possible tout en préservant leur perspective. Le texte révisé est renvoyé intégralement à l’auteur signataire de la lettre d’accompagnement aux fins d’approbation. Infirmière canadienne se réserve le droit de prendre toute décision finale sur le titre et les modifications apportées au texte.

Une fois votre manuscrit révisé, chaque auteur devra signer un formulaire confirmant sa contribution importante au concept, à la rédaction ou à la révision du texte et son consentement à transférer le droit d’auteur à l’Association des infirmières et infirmiers du Canada.

Y a-t-il d’autres façons de contribuer à infirmière canadienne?

Suggérer un Profil. Nous recherchons des personnes sources d’inspiration pouvant faire l’objet de notre section populaire intitulée Profil. Envoyez-nous le nom d’une infirmière ou d’un infirmier autorisé canadien qui a contribué à améliorer la vie des clients et de la communauté, qui a surmonté des difficultés personnelles ou professionnelles uniques lui ayant permis d’évoluer sur le plan professionnel, qui vous a inspiré ou mis à l’épreuve ou qui a pris des risques pour l’avancement de la profession. Veuillez inclure le nom de la personne suggérée et les renseignements nécessaires pour communiquer avec elle, et expliquer brièvement pourquoi elle mérite qu’on présente son profil.

Écrire à Votre opinion. Voilà l’occasion de réagir à ce que vous lisez dans infirmière canadienne. Veuillez ne pas dépasser 250 mots et fournir vos noms, titres professionnels, numéro de téléphone de jour et adresse postale complète. Si nous publions votre lettre, nous pourrions en raccourcir et en clarifier le contenu.

Proposer un sujet d’article. Voulez-vous faire connaître à vos collègues un enjeu que vous devez surmonter en milieu de travail? Avez-vous entendu parler d’un problème ou d’une réussite qui pourrait les intéresser? Écrivez-nous, nous pourrions confier votre idée à un rédacteur.

Lignes directrices en vigueur le 1er février 2018

Sous réserve de changement


Pratiques prometteuses

Introduction et contexte
Décrivez votre cadre de pratique et expliquez le problème ou la difficulté à surmonter et son effet (sur les résultats pour les patients, leur sécurité ou leur satisfaction, sur le moral du personnel ou sur la santé au travail, par exemple). D’où est venue l’idée de cette pratique prometteuse?

Points saillants
En quoi consiste la pratique prometteuse? Quelles en sont les principales caractéristiques? Qui était chargé de l’élaborer et de la mettre en œuvre?
Combien de temps a duré le programme ou le projet (de la conception à l’évaluation, en passant par la mise en œuvre)?

Mise en œuvre
Expliquez comment la pratique prometteuse a été mise en œuvre (par un comité ou dans un atelier, par exemple).
Décrivez les obstacles rencontrés lors de la mise en œuvre, y compris l’obtention de l’adhésion du personnel ou des patients et l’administration du projet ou du programme. A-t-il fallu un financement additionnel? Si oui, d’où venait-il?

Résultats
Dans quelle mesure la nouvelle pratique a-t-elle été une réussite? Comment a-t-on suivi et évalué les résultats?

Enseignements retenus
Qu’est-ce que cette expérience vous a enseigné? Si c’était à refaire, que changeriez-vous?

Prochaines étapes
La pratique prometteuse sera-t-elle conservée? Qui est chargé de son maintien? Continuera-t-elle à être financée?
Prévoyez-vous de la perfectionner? Sera-t-elle appliquée à un plus grand groupe ou dans un contexte différent?